Conscience et identité spirituelle (Atelier Obsidienne)

L'Institut maïeutis vous propose de passer quatre jours à réinterroger ce que nous savons de l'évolution, du développement de la conscience et finalement de revisiter ce que nous connaissons de notre identité spirituelle en tant qu'être humain. Gageure fondamentale sans doute de couvrir un tel programme en si peu de temps !

En quelques mots

Ce retour aux sources que nous proposons, nous le ferons, non pas dans une logique de type « retraite spirituelle », ni « orientation de vie » (qui suis-je, où vais-je, quelle est ma vocation spécifique ?), mais plus dans l'idée de poser les bases d'une anthropologie spirituelle féconde, qui dévoilerait des lignes de forces de notre propre humanité.

Il s'agit de revitaliser notre dynamisme de quêteur de sens, caractéristique inaliénable de notre condition d'Homme comme le souligne avec tant de force Viktor Frankl, au travers d'une approche fondée sur le logos (mot qui signifie à la fois la parole, le discours et la raison; la parole logique, c'est celle qui se soucie de « rendre manifeste ce qui est ») et un retour à quelques sources intelligibles.

La raison d'être de ces quelques jours est de cheminer à tâtons ensemble mais résolument, autour de ce que nous savons et ce dont nous avons l'expérience individuellement et culturellement au plan humain et spirituel.

Cet atelier « Obsidienne » est né de la conviction que :

  • la lumière du savoir vaut autant (sinon plus) que l'obscurité de la croyance ou de la foi, fut-elle assez forte pour déplacer les montagnes ;
  • la sécurité et la confiance dans la vie sont l'attitude saine, signe de maturité ;
  • le sentiment permanent de crainte, de désespoir, d'angoisse est seulement la manifestation d'une conscience immature, qui a besoin d'être soutenue et accompagnée dans un lien humain comprenant compassion, humilité mais aussi intelligence.

À qui s'adresse ce cursus ?

  • Toute personne qui souhaite faire un voyage dans ce que nous connaissons de la science du développement de la personne jusqu'à ses dimensions spirituelles, qui cherche à exprimer de façon construite et pas seulement intuitive la dimension spirituelle de la personnalité.
  • Ceux qui cherchent un chemin spirituel, ceux dont la conscience veut le faire sans pression idéologique, d'aucun genre, et qui n'accepte jamais un énoncé sinon quand elle est profondément convaincue, qui souhaite partager ses interrogations en matière de vie intérieure ou qui veulent revisiter quelques aspects de la culture spirituelle judéo-chrétienne et ses mythes structurants.
  • Les professionnels de l'accompagnement (ils y trouveront un langage et une architecture d'écoute des dimensions de l'âme qui se disent toujours dans des séances d'aide à la personne).

Objectifs de formation

  • Proposer des espaces de croissance de notre conscience, espaces de réconciliations avec nos idées erronées d'ordre spirituel (faire éventuellement la paix des braves pour certains), espaces d'émergence d'un constructionnisme social spirituel.
  • Explorer l'identité spirituelle et les lois ontologiques qui lui sont attachées.
  • Donner de la chair à la réalité dépeinte par Frankl : « au cœur de l'homme, une quête insatiable de sens ».
  • Proposer une architecture avancée du développement identitaire spirituel en continuité avec les autres modules de développement identitaire proposés par l'Institut maïeutis.
  • Suggérer un vocabulaire d'accompagnant et d'écoutant de l'expérience existentielle et spirituelle de nos clients en tant que maïeuticien.
  • Verticaliser notre lecture du réel tel qu'il se présente à nous aujourd'hui, nous proposer des moyens de donner un sens plus profond à notre traversée actuelle de crise.
  • Suggérer une interprétation incarnée du propos d'André Malraux émis en 1965 : le XXIème siècle sera religieux (relié) ou ne sera pas...

Pédagogie

Les auteurs à partir desquels ce séminaire a été construit sont Viktor Frankl, Ken Wilber, Clare Graves, Don Beck, Chris Cowan, David Bohm, Vito Mancuso, Annick de Souzenelle, Simone Pacot, Marie Balmary et tant d'autres.

Il ne peut y avoir de spiritualité sans l'Homme pour l'incarner. L'incarnation, lieu fondamental d'une expérience spirituelle ? Toutes les traditions l'affirment.

Comme le souligne John Searle, célèbre philosophe de l'esprit de notre époque (cité par le philosophe et théologien Vito Mancuso dans son ouvrage De l'âme et de son destin), « Il n'y a que le monde. Nous ne vivons pas dans plusieurs mondes différents, pas même dans deux : un monde mental et un monde physique, un monde scientifique et un monde du bon sens. Il n'existe qu'un seul et unique monde : celui dans lequel nous vivons tous ; nous en faisons partie intégrante et c'est en tant que tels que nous devons expliquer notre existence. »

Et même si nous ajoutons « pas seulement », la perspective de John Searle est, sans conteste, un bon point de départ.

Nous reprenons d'ailleurs à notre compte la phrase de Vito Mancuso « La vraie laïcité consiste à retenir comme argument définitif face à la vie spirituelle la lumière de la conscience ».

La raison d'être de cet atelier « OBSIDIENNE » est de cheminer à tâtons ensemble mais résolument, autour de ce que nous savons et ce dont nous avons l'expérience inpiduellement et culturellement au plan humain et spirituel.

Cheminer ensemble à la suite de scientifiques, de philosophes, de sages et de spirituels en Hommes de bonne volonté pour retrouver les principes de l'évolution, de l'émergence de la conscience et de la spiritualité, voilà ce que nous ferons pendant quatre jours.

Thèmes abordés

  • Nous entamerons ce séminaire par un exposé sur l'anthropologie de Frankl dans laquelle l'Homme est d’abord considéré comme un être orienté par une quête de sens. Au-delà de sa dimension biologique et de sa dimension psychologique, Frankl explicite la présence d'une dimension « noétique ». Méconnaître cet aspect de la personne humaine, c'est induire des déformations de conception dommageable pour l'épanouissement de l'Homme.
  • Nous nous emploierons, dans une deuxième partie, à éclairer ce que Ken Wilber a nommé la Vision Intégrale qui reprend ce que nous savons de l'évolution et de l'émergence de la conscience. À l'issue de ce cheminement nous arriverons à la formulation d'un paradigme de la spiritualité. Il s'agira d'une approche par le bas, issue de la conscience que nous avons de la création, des connaissances que nous en avons à l'heure de la relativité et de la physique quantique, de l'évolution et de la biologie moléculaire, de la psychanalyse et de l'astrophysique...
  • Dans un troisième temps, nous utiliserons les travaux d'Annick de Souzenelle, pour entendre ce que les grands mythes bibliques nous révèlent de notre identité spirituelle, du mystère du vivant. Il s'agira d'une approche par le haut, de ce que le texte hébraïque nous dévoile de notre humanité appelée à être divinisée, et de notre rôle d'acteur dans cette démarche de « métanoïa », de transformation profonde.
  • Tout ceci nous amènera à comprendre en quoi la culture de l'accompagnement actuelle (thérapeutique, social, professionnel, spirituel, etc.) nous conduit à être des « tuteurs de sens » qui respectent chacun dans ses croyances et le sens qu'il donne à son existence.

Tarif

  • Particuliers :
    750€ pour les quatre jours de formation

  • Indépendants : 
    1000€

  • Entreprises de moins de 10 salariés :
    1600€

  • Entreprises de 10 salariés et plus :
    1900€ pour les quatre jours de formation

Nombre de places limité à 10 personnes.
Formation nette de taxes

Lieux

Lyon
Lyon
Paris
Paris
Résidence Le Gentil Castel
Appt A11, 5 Bld de Chantemerle
73100 Aix Les Bains
06 81 48 62 76
Suivez l'actualité de l'institut :
Institut maïeutis : Coaching Supervision Enseignement     Tous droits réservés     CGV     Plan du site     Mentions légales                  

Votre vie privée est importante pour nous.

Nous collectons uniquement des informations non sensibles sur votre navigation. Vous pouvez consentir à l'utilisation de ces cookies en cliquant sur ACCEPTER.